CIME Haut-Richelieu

Centre d'interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu

Accueil

CIME Haut-Richelieu
Historique et mission
Conseil d'administration
Devenir membre
Faire un don
Partenaires
Pour nous joindre

Services éducatifs
Groupes scolaires et autres

Ateliers en sciences
Excursions animées
Centres de la petite enfance


Au mont Saint-Grégoire

Sentiers de randonnée
Camps de jour
Semaine de relâche scolaire
Activités d'interprétation
Fête d'enfant

Conservation
Mont Saint-Grégoire
Grand Bois
Rivière Bleury
Saint-Jean-sur-Richelieu
Haut-Richelieu-secteur ouest
Espèces en péril
Châtaigne d'eau
Campagne de sensibilisation

Informations
Quoi de neuf?
Offres d'emplois
Liens
Documents
Expositions
Pour nous joindre

© CIME Haut-Richelieu

CHÂTAIGNE D'EAU

La châtaigne d'eau (trapa natans) est une plante aquatique originaire d'Eurasie. Elle a été introduite aux États-Unis comme plante ornementale au milieu du 19e siècle. Elle est devenue depuis une véritable nuisance dans le sud du Lac Champlain et dans les états environnants. La présence de la châtaigne d'eau est relativement nouvelle au Québec. Cependant, en 2000, elle infeste déjà la rivière du Sud (région du Haut-Richelieu) et a été observée ailleurs dans la région. Sa prolifération risque de bouleverser l'environnement de la rivière du Sud et de la rivière Richelieu.

Une espèce nuisible

À cause de sa nature envahissante, la châtaigne d'eau est une espèce indésirable. Elle forme un dense tapis de feuilles flottantes qui limite grandement le passage de la lumière et réduit l'oxygène vital aux poissons. Elle entre en compétition avec la végétation déjà établie. Elle nuit à la navigation et empêche les activités récréatives comme la baignade, le canotage et la pêche.

La solution: récolter la châtaigne d'eau

CIME oeuvre à la rivière du Sud depuis 2000, année où il initie un projet de récolte manuelle de châtaigne d'eau et sensibilise le ministère de l'Environnement du Québec à l'urgence de la situation. Par la suite, un comité directeur est créé pour attaquer le problème. Les membres de ce comité sont Canard Illimités, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, la MRC du Haut-Richelieu et ses municipalités et CIME. Les activités mises en oeuvre depuis 2001 ont permis de contrôler et de faire régresser l'envahissement par la châtaigne et d'ainsi protéger des milieux naturels aquatiques d'importance dans le sud du Québec (rivière du Sud, rivière Richelieu, lac Saint-Pierre).

Pour télécharger le dépliant Alerte à la châtaigne d'eau, cliquez <ici>